Catalogue2 - Tarots et Oracles

T.Tarot de Nostradamus
La lecture de ce jeu s'inspire de celle du tarot classique à 78 lames et, plus particulièrement, de celle du Tarot de Marseille. Elle en diffère cependant notablement par l'interprétation de certains arcanes, en fonction de la symbolique particulière propre au Maître de Salon. C'est le cas, notamment, de ceux des arcanes majeurs qui, sur la planche de Verderonne, portent un nom manifestement inspiré de l'oeuvre de Nostradamus. C'est aussi le cas des arcanes mineurs. Partant du principe que le Chevalier d'Epée, le seul des Honneurs à figurer sur la planche, représente, sans équivoque, un cavalier arabe et que, dans ses prophéties, Nostradamus s'exprime le plus souvent en termes de nations, l'auteur à affecté une « nationalité » à chacune des quatre familles. Les Epées sont ainsi les Arabes, ceux que Nostradamus appelle « les Lunaires » ou « Ceux du vendredy ». Les Bâtons, symboles des forêts, les pays de l'Est et du Septentrion, que Nostradamus nomme tour à tour « les Aquilonaires », les « Boristhènes », « I'Esclavonie » ou « I'Ours » Les Deniers représentent l'Asie. Les Coupes, enfin, symboles du Graal, « Ies Celtiques », c'est à dire l'Occident.

Livret français - Format 6,5 x 12,5 cm


Réf : 68
  •  


Copyright © 2017 - Solution de création de sites Internet éditée par EPIXELIC - Administration - webgreen